« Classe élémentaire »: Ambiance des 6/9 ans

A noter que l’accueil des enfants qui n'ont pas suivi un cycle Montessori auparavant ne sera pas systématique mais déterminé après entretien des parents et de l’enfant avec l’équipe pédagogique.    

La classe élémentaire est constituée d’une dizaine d’enfants de 6  à 9 ans  guidés par une éducatrice Montessori.

 L’enfant de 6 ans  devient l’explorateur du vaste monde qui l’émerveille. Il  construit son jugement et s’interroge sur le monde qui l’entoure et sur  son propre rôle dans ce monde. Son intelligence se développe. C’est aussi l’âge de la culture, du sens moral et l’éveil du sens social. L’enfant se tourne de plus en plus vers les autres et développe un sens aigu de la justice. Son esprit critique se développe. Il s’affirme en exprimant ses propres idées et en se confrontant à ses pairs, en apprenant à gérer les conflits… L’enfant se développe en tant qu’individu social au sein d’une collectivité en apprenant à travailler en groupe, en prenant soin de son environnement, en ayant des responsabilités (lecture et aide auprès des plus jeunes, entretien du jardin, des animaux), en prenant la parole en public,…

L’éducateur encourage l’enfant à chercher par lui-même, plutôt que de lui proposer un cours à apprendre par cœur. L’enfant est ainsi acteur de ses apprentissages. L’éducateur donne des pistes de réflexion et incite l’enfant à explorer lui-même les thèmes qu’il a choisi. Il sollicite l’imagination et le raisonnement. La pédagogie Montessori offre à l’enfant la possibilité de devenir un chercheur qui s’approprie les outils de la connaissance nécessaires à son développement : lecture, écriture, vocabulaire, grammaire, expression écrite et orale, calcul, géométrie, histoire, géographie, sport, art, musique...
Il explore le monde grâce à ces outils, aux sorties, aux exposés qu’il prépare et qu’il présente aux autres. Cela développe son estime de soi.

 L’enfant utilise encore un matériel Montessori très riche en classe 6-9 ans mais petit à petit il va le délaisser pour avancer vers l’abstraction.