Biographie :

Maria Montessori (1870-1952) est une femme de notre temps, hors du commun, première femme médecin en Italie, scientifique, idéaliste humaniste…

Maria Montessori a consacré sa vie à l’homme, à l’étude de l’amélioration du potentiel humain sur la terre, en étudiant le développement naturel, physique et psychique, de l’enfant dés sa naissance.

Pour accomplir cette mission, Maria Montessori a du affronter et vaincre les préjugés de son époque, militant activement pour la reconnaissance internationale de l’enfant et de ses droits.

Dès les débuts de sa carrière, elle est amenée à découvrir la détresse des enfants mal entendant, enfermés dans les hôpitaux. Intéressée par les travaux d’Itard et Seguin, elle entreprend de rééduquer ces enfants déficients.

En 1907, on lui confie un local à San Lorenzo, dans la banlieue de Rome. Elle accueille les enfants pauvres, laissés pour compte de la révolution industrielle du début du siècle. Petit à petit, elle met en place ce qu’elle nomme une « pédagogie scientifique ». Son sens aigu de l’observation, son respect de l’enfant, sa confiance et son intuition face aux mystères de la nature humaine lui permettront de poser les bases de ce qui allait devenir la « pédagogie » Montessori. Les résultats qu’elle obtient avec les enfants de San Lorenzo sont à nouveau spectaculaires.

Face à la multiplication rapide des écoles qui s’ouvrent dès les premières années et désireuse de créer un centre de recherche, Maria Montessori fonde l’Association Montessori Internationale en 1929. Considérées d’abord comme une source de fierté nationale par le régime fasciste naissant, les écoles Montessori sont toutes fermées par Mussolini à la fin des années 30, une fois que le régime prit pleinement conscience des valeurs de cette nouvelle éducation. Maria Montessori doit quitter précipitamment l’Italie. Elle voyage en Europe avant d’être invitée en Inde en 1939.

Quand la guerre éclate, elle se trouve assignée à résidence. Cette situation internationalise encore plus le mouvement. Pendant ces années d’exil, elle forme des centaines d’enseignants indiens. Elle y rédige aussi un ouvrage capital : « l’Esprit absorbant de l’enfant ». Son fils, Mario, l’accompagne pendant une grande partie de sa vie. Collaborateur dévoué, c’est lui qui finalise le programme pour la période de 6-12 ans et établit les bases d’une formation approfondie.

Aujourd’hui encore, le mouvement Montessori est actif, présent dans plus de 8000 écoles sur les 5 continents. Les recherches se poursuivent pour finir de développer l’axe 12-18 ans.

Un autre aspect important de la recherche contemporaine est la collaboration avec les neuropsychologues qui vérifient grâce aux connaissances médicales actuelles les résultats empiriques obtenus depuis un siècle, confirmant à postériori les découvertes faites par Maria Montessori sur les grands axes du développement de l’enfant.

Maria Montessori a mis au point une pédagogie scientifique, qui considère l’éducation non pas comme une transmission de savoir, mais comme une aide au développement psychique de l’enfant.

 

En savoir plus sur Wikipédia